Quelle belle aventure..!

Mieux vaut tard que jamais, voici un petit résumé de ce qui s’est passé lors du MM 2015, ce que j’ai appris et ce qui m’a plus marqué.

Dans la première «SCOPE session», j’ai appris beaucoup par rapport à des faits de base sur SCOPE au niveau internationale. Par exemple, je n’avais aucune idée des objectifs pour la présente année, qui sont d’augmenter la qualité académique, d’améliorer la reconnaissance de SCOPE, de changer la database, de faire la promotion des échanges et finalement l’expansion des NMOs. À ce moment-ci de l’année, les membres du SCOPE-IT jugent qu’ils ont atteints 60% de leurs objectifs annuels. Par rapport à la reconnaissance de SCOPE, j’ai appris qu’il y avait des représentants externes, dont ECFMG et AMEE, qui ont démontré de l’intérêt à promouvoir la qualité des échanges SCOPE, ce qui je trouve vraiment formidable.

Durant cette journée, j’ai aussi eu mon premier training, qui portait sur «Lateral thinking & emotional intelligence», qui était vraiment intéressant. Le trainer était super dynamique et intéressant à écouter. Il nous a surtout fait réaliser qu’il est important de se questionner dans la vie et de ne pas tout prendre comme acquis.

Lors de ma deuxième session, nous avons parlé de «Global health» et comment il était possible de l’intégrer aux échanges cliniques. Il est possible de développer cet aspect par plusieurs moyens, comme améliorer la compréhension de la culture et du fonctionnement du système de santé du pays hôte des étudiants en stage, accroître leurs compétences de leadership et de coopération, et favoriser le développement de certaines attitudes comme la pensée critique et l’ouverture d’esprit.

J’ai aussi beaucoup appris sur les pre-departure trainings. À ma connaissance nous en avons seulement 2 à l’Université de Sherbrooke, mais je pense qu’il serait intéressant d’en avoir un 3e, car ça pourrait diminuer la charge de travail des LEOs qui répondent souvent à des questions sur les mêmes sujets. Il pourrait donc y avoir une première rencontre, avant même la sélection des candidats pour les stages, pour que les étudiants en apprennent plus sur IFMSA en général, sur SCOPE et sur les conditions d’échanges. Ils pourront ainsi décider s’ils veulent faire un stage ou non. Ensuite, après la sélection des candidats, ils pourraient y avoir une seconde rencontre concernant les AF, CA et CC. Je pense que cette 2e rencontre devrait se faire un peu avant Noël, car c’est durant cette période que les étudiants doivent remplir leur AF et si la rencontre est trop tôt dans l’année, les étudiants ne s’en rappelleront plus. La troisième rencontre pourrait se faire après Noël et porterait sur le rôle des personnes contacts, sur l’importance de connaître la culture du pays hôte afin de minimiser le choc culturel et sur le «SCOPE handbook». Il pourrait aussi être question de vaccination, d’assurance santé et de prévention vis-à-vis les enjeux éthiques.

Lors de la troisième journée, j’ai eu la chance de participer à l’«Exchange fair». C’était très agréable de découvrir les programmes SCOPE des différents pays, leur programme social et de réaliser leur plaisir de faire découvrir leur coin de pays à d’autres étudiants.

Un peu plus tard dans la journée, j’ai assisté au Rex Crossley Award Presentation. C’est définitivement un de mes moments préférés du GA. J’ai adoré attendre les étudiants de plusieurs pays parler des meilleurs projets qu’ils avaient créés en fonction des besoins de leur population. C’était très inspirant de voir tous les efforts qu’ils ont mis et la fierté qu’ils ont de présenter devant nous. Pour finir, j’ai assisté à la plénière. C’était la meilleure de la semaine selon moi (donc finalement je pense que la 3e journée était ma préférée!), car c’est lors de celle-ci que certains NMO ont vu leur statut au sein d’IFMSA changer, comme ça été le cas pour Haïti et l’Irak. C’était très émouvant et très festif. WOW!

Pour la dernière journée du GA, l’évènement que j’ai le plus apprécié était l’«Activities fair», j’ai beaucoup aimé présenter le projet Bonbons, bons dons (Zombies hungry for organ donation) déguisé en zombie! Je pense que les gens ont beaucoup apprécié notre kiosque. En présentant le projet et en discutant avec des étudiants provenant d’ailleurs dans le monde, j’ai appris que notre projet ne pouvait pas être implanté dans certains pays. En effet, en Autriche par exemple, tu es donneur tant que tu ne signes pas de papier officiel informant que tu refuses que tes organes soient donnés après ta mort. J’ai eu des belles discutions et c’était très agréable. Aussi, j’ai très apprécié la «closing ceremony», c’était une belle façon de mettre fin à cette belle expérience. La cérémonie représentait bien l’effort qu’a mis l’OC avant et durant le GA. Ils nous ont permis de vivre un magnifique GA. Bravo!

Finalement, je considère le March Meeting comme une semaine très enrichissante sur le plan professionnel/scolaire comme parlé plus haut, mais aussi c’est une expérience incroyable pour voyager, en apprendre sur différentes cultures et surtout rencontrer des gens de tous les pays qui ont les mêmes intérêts que toi et qui sont tout aussi passionnés.