I’m now a LEADer

I’m now a LEADer

Hola [email protected], con permiso porfa.

Donc, le pre-RM LEAD s’est terminé en beauté hier, avec nos derniers ateliers et la présentation de notre »entreprise ». La deuxième journée était assez bien quoi que c’était beaucoup de choses que je savais déjà (policy statements que j’ai déjà écrits, project management, etc.). Nous avons eu la chance de faire des sessions communes avec le Public Health Training, sessions qui étaient données par Aline. C’est très inspirant de la voir aller, c’est fou tout ce qu’elle a appris en si peu de temps. Fière représentante d’IFMSA-Québec! J’ai brièvement présenter le travail d’advocacy fait par IFMSA-Québec en terme de controle du tabac depuis les dernières années, comme étant un example d’une campagne/implication à succès. Le lendemain nous terminions le workshop. Ce fut une belle expérience d’entendre les projets des autres, notre groupe était très diversifié. Au final, même si beaucoup des notions enseignées avaient déjà été mise en pratique dans IFMSA-Québec, le fait d’avoir passé trois jours avec les participant-es et de voir les dynamiques des autres NMOs, leurs problématiques, leurs succès fut tout un apprentissage. Pouvoir partager nos succès et nos problématiques aussi, une grande leçon d’humilité.

Nous avons finalement vu arriver les délégations complètes des Amériques, et le nombre de participant-es a triplé. Ce fut finalement la cérémonie d’ouverture, un moment assez touchant où nous avons pu être témoin (nous l’étions déjà tous les jours) du dévouement du Organizing Committee dans la dernière année, faisant tout pour que leur événement soit un succès.

Les Presidents’ sessions ont commencé ce matin. Présentation des Programs d’IFMSA. Rien de nouveau ici, j’avais suivi les discussions avant l’implantation, celles de Macédoine, le webinar du TO et la présentation faite en pre-RM par Karim, président d’IFMSA. Cependant, j’ai beaucoup mieux compris le but et les spécificités. Reste à voir si IFMSA-Québec voudra contribuer directement aux Programs et si le jeu en vaut la chandelle. Nous avons aussi eu un SWG sur le NMO involvement dans la région. J’ai essayé de pousser pour une plus grande participation des NMOs dans le prochain meeting du SWG mondial, ya veremos. Cependant, cela m’a permis d’en apprendre plus sur les barrières auxquelles font face les autres organisations étudiantes de la région, et le tout emmène une grande sensibilité aux différents problèmes financiers, non seulement en terme d’organisation mais surtout l’impact que la situation économique et politique d’un pays peut avoir sur ses associations. L’après-midi était dédié aux trainings et au Theme Event. Je m’étais inscrit dans un sous groupe de Global Surgery, sujet auquel on est peu exposé. Ce fut bien intéressant malgré le fait que je n’ai pas d’intérêt particulier en chirurgie, le tout m’a appris bien des choses.

La gestion de délégation va pour le mieux. Nos NMO hours roulent (veut veut pas nous sommes que 5, quand toutes les délégations ou presque sont de 10 à 20 personnes, je me demande comment les chef-fes font) et ça fait du bien de se trouver avec mes gens pour une heure pendant la journée. Tou-tes apprécient leurs sessions et Aline travaille d’arrache-pied pour donner les meilleurs ateliers SCOPH. Lucy Teresa a coordonner le sous groupe du theme event sur le Universal Health Coverage, et de ce que j’ai entendu ce fut un succès total! Je suis sincèrement honoré de travailler et vivre cette expérience avec eux-elles.

Demain on discute d’Internal Operational Bylaws (IFMSA-Peru en a soumis au dela de 40) et on continue le travail en SWG. Ce qui sera vraiment excitant sera la présentation de nos activités au Activities Fair et au Poster Fair, où nous avons trois posters. Pour le moment, j’adore mon expérience. Les journées sont beaucoup plus longues que ce à quoi je m’attendais d’un RM et le café est en intraveineuse, mais toutes ces rencontres, ces discussions sur des projets nationaux et des problématiques internes et externes avec l’Équateur, le Pérou, le Chili, Grenada, Paraguay, Argentine, Mexique, et j’en passe sont stiumulantes au plus au point. J’ai hâte de leur montrer ce qu’on fait au Québec et à l’inverse, d’apprendre de leurs activités et succès.

Minute tourisme: littéralement une minute

Je me suis promener une demi-heure cet après midi à la recherche de mate, que j’ai trouvé a un prix plus que raisonnable. Je m’étais promis que je ne quittais pas l’Uruguay sans ma courge, ma bombilla (à prononcer bombija Urugayan style) et mon maté, ahora puedo vivir en paz. Le fait de pouvoir communiquer en espagnol est un immense avantage, je comprends mieux maintenant comment Wenzhen s’est sentie à Taiwan 😛

Vale, os vemos pronto [email protected]

Laisser un commentaire