Un long retour à la réalité

Une longue dernière plénière, une longue nuit blanche avant de partir, un long voyage du retour avec des escales manquées et, surtout, un long processus mental de réflexion sur les expériences vécues lors de l’AM. Un processus de réflexion tout de même fort agréable, malgré la fatigue de fin de GA ! Une fois retournée à la maison, je doutais presque de la réalité de ce qui m’était arrivé durant l’AM. Mais je ne peux pas nier le fait que j’en suis ressortie grandie sur plusieurs plans.

Avant de partir pour Puebla, j’étais animée du désir de comprendre le fonctionnement d’IFMSA à l’international. C’est un objectif que je crois avoir atteint. J’ai été surprise par ma capacité de suivre relativement bien ce qui se passait lors des plénières, et je me suis découvert un sérieux intérêt pour le type de discussions qui s’y effectuaient. J’ai pris grand plaisir à assister aux prises de position, à la formulation d’arguments et de statements par les représentants d’IFMSA-Québec, et ça m’a donné le gout de participer à ce processus à l’avenir. Il faut dire que j’ai toujours adoré pratiquer l’art oratoire et la plaidoirie, mais mes études dans le domaine scientifique m’en ont éloigné considérablement durant les dernières années. Je fus donc très heureuse de retrouver cette passion au sein d’IFMSA, et de m’imaginer plus active dans ce domaine lors de (on l’espère) prochains GA!

Je souhaitais aussi rencontrer plein de gens de partout dans le monde, et de ressortir de ce GA avec plusieurs bonnes connaissances. J’y suis parvenue jusqu’à un certain point, mais je n’ai pas réussi à socialiser autant que je l’aurais voulu. Là, je peux mettre la faute sur la mauvaise logistique qui ne laissait pas assez de place pour l’interaction entre délégués, ou sur mes propres facultés sociales affaiblies par la fatigue. Mais peu importe la vraie raison. Il reste que j’ai bel et bien connu pas mal de personnes, surtout lors de mes sessions de SCOPE, et j’espère retravailler avec eux à l’avenir. À travers mes discussions avec des étudiants venant d’ailleurs, j’ai eu une perspective différente sur SCOPE et IFMSA en général, ce que j’ai trouvé fort intéressant.

Ensuite, en tant que représentante de SCOPE, il fallait bien sûr que je fasse bien mon travail! Je crois m’être bien débrouillée, malgré mon expérience limitée dans les échanges. J’ai été très efficace au contracts fair et j’ai su ouvrir de nouvelles avenues pour des échanges avec certains nouveaux pays. C’est un travail qui sera à continuer par nos NEO, avec lesquels j’ai d’ailleurs maintenu une excellente communication pendant et après l’AM. J’ai également su exprimer clairement l’opinion d’IFMSA-Québec sur plusieurs changements aux règlements proposés, tout en étant active dans les discussions sur l’amélioration du prochain plan stratégique de SCOPE.

Enfin, j’ai pu profiter de la riche expérience de plusieurs de nos délégués afin d’en apprendre énormément sur les rouages d’IFMSA-Monde, tout comme sur la relation de notre NMO avec l’organisation au niveau mondial. Sans la présence de tant de personnes impliquées et inspirantes, cet AM aurait assurément été très différent et beaucoup moins enrichissant. L’AM2016 m’a définitivement donné le goût de continuer à m’impliquer à l’international, et j’ai appris énormément sur les postes qu’un étudiant peut occuper. J’ai maintenant beaucoup de matière à réflexion quant à mes prochains engagements, mais, dans une optique à court terme, je suis très excitée à l’idée de l’année qui s’en vient pour moi qui serai VP-Projets d’IFMSA-Québec. Je tâcherai de ne pas vous décevoir, d’autant plus que l’image des personnes accomplies dans des postes importants d’IFMSA-Québec/ IFMSA-Monde me servira de modèle dans les moments difficiles ;)

Au plaisir de vous écrire encore à l’avenir!

Lena