RM – Jour 4

RM – Jour 4

Déjà la dernière journée du RM! C’est fou comment le temps passe vite en bonne compagnie.

En matinée, j’ai eu droit à un atelier très passionnant de Nassima sur les types de leadership et sur les changements climatiques. En effet, nous avons parfois tendance à l’oublier, mais la santé est plus qu’intimement liée avec l’environnement dans lequel les individus vivent. Selon The Lancet, « Climate change is the biggest threat to health ».

Quels sont les impacts des changements climatiques sur la santé ?  Ils vont influencer les cycles des maladies, telles que les maladies transmises par vecteur (ex : malaria). Aussi, la qualité de l’air sera grandement réduite, ce qui va augmenter le risque d’infections respiratoires et d’asthme. Il y aura de plus en plus de catastrophes naturelles. Pensons notamment aux inondations au Pakistan en 2010, qui ont fait plus de 20 000 000 de sans-abris, en plus de détruire presque complètement les infrastructures du pays. Les changements climatiques influenceront aussi la production agricole, ce qui peut mener à la malnutrition chronique chez certaines populations cibles, en affectant spécifiquement les pays à moyen et faible revenus.

De plus, il y a également une importante dimension sociale reliée aux changements climatiques. Saviez-vous que le 1% plus pauvre émet 3 % du total des émissions de gaz à effets de serre ? De plus, les pays les plus pauvres, comme les pays en Afrique et en Amérique du Sud, sont moins capables de s’adapter aux changements. Selon The Lancet, » Climate change will have its greatest effects on those who have the least access to the world’s resources and who have contributed least to its cause. » Finalement, selon Sir Michael Marmot, l’environnement est un déterminant social de la santé. Finalement, je vous laisse sur un discours qui a été prononcé au COP 17 sur l’urgence d’agir. Quand la jeunesse parle … http://www.youtube.com/watch?v=Ko3e6G_7GY4

En fin de journée, j’ai eu droit à une excellente conférence du Dr. Eugenio Villar sur le rôle des étudiants en médecine dans le cadre de la lutte contre les déterminants sociaux de la santé. Il nous a longuement parlé de la déclaration de Rio (octobre 2011) – pour la consulter : http://www.who.int/sdhconference/declaration/Rio_political_declaration.pdf. Voici quelques phrases qui m’ont marquées.

“We are convinced that action on SDH is essential to create inclusive, equitable, economically productive and healthy societies.”

 “Health inequities are largely avoidable and unfair. We recognize that we need to do more to accelerate progress in addressing the unequal distribution of health resources as well as conditions damaging to health at all levels.”

 “ We express our political will to make health equity a national, regional and global goal and to address current challenges, such as eradicating hunger and poverty, ensuring food and nutritional security, access to safe drinking water and sanitation, employment and decent work and social protection, protecting environments and delivering equitable economic growth, through resolute action on social determinants of health across all sectors and at all levels.”

» MD students, in particular their leaders, have a moral responsibility in understanding and to the extent possible acting upon the causes of the causes of health inequities (SDH) both within the medicine domain as well as in society at large. «

J’aurais pu rajouter plusieurs citations comme celles-ci – j’aurais pu en remplir la page. Ce fut une conférence extrêmement enrichissante : le RM n’aurait pas pu mieux finir.