Jour 1, GA. Petite trésorière contre Goliath

Jour 1, GA. Petite trésorière contre Goliath

Et me voilà, déjà un peu épuisée, mais satisfaite  en général de cette journée de folie du GA. Je réalise qu’ayant énormément appris au Chili lors de la dernière assemblée et siégeant sur le conseil exécutif d’IFMSA-Québec, je peux retirer encore plus de cette expérience. J’ai une compréhension beaucoup plus approfondie des enjeux et des sujets discutés. Bien qu’encore très naïve, je réalise que je peux apporter plus à IFMSA, à IFMSA-Québec, mais aussi au développement de mes propres compétences personnelles et professionnelles.

J’ai assisté aux sessions du SCORP, comité de Droits humains et Paix aujourd’hui pour lequel je suis la coordonnatrice nationale au Québec. Les sessions sont bondés et l’agenda semble très intéressant. Nous avons eu une présentation sur les partenaires internationaux officiels du comité, il est toujours pertinent de les connaître afin d’utiliser au maximum nos ressources.

Je ne suis malheureusement pas restée très longtemps dans les sessions SCORP, car le trésorier mondial m’a demandé de venir l’aider à donner un atelier sur la gestion financière dans les sessions NMO’s managment. Je me suis donc réellement amusée pendant plus de deux heures avec de l’argent de monopoly. En fait, l’idée est brillante! Les participants sont divisés en équipe et doivent monter un budget pour un projet; ils sont donc responsable d’aller chercher le financement nécessaire pour ce faire en plus de devoir compléter les états de la trésorerie. Je compte peut-être présenter un atelier de la sorte à la prochaine formation de l’équipe nationale. Il s’agit d’une certaine lacune dans le fonctionnement de nos projets et il est pertinent pour tout officier  de connaître au moins la base de la gestion financière.

J’ai par la suite réellement couru d’une personne à l’autre afin de réunir le comité financier sur lequel j’ai été élue hier afin que nous planifions notre première rencontre. Le travail semble assez impressionnant, mais les gens sont très sympathiques alors ça ira.

Ce soir, le trésorier de l’Associa-Med, Yassine, et moi avons organisé une rencontre afin de présenter notre proposition de changements des règlements généraux d’IFMSA. Nous proposons un développement et une extension du comité financier actuel. J’estime qu’IFMSA manque cruellement de structure et d’organisation dans sa gestion financière. Bien que le trésorier mondial actuel fait un travail plus que remarquable, il n’existe aucune forme d’audit interne ou de suivi financier viable pour que  les présidents des organisations soient au courant des principales transactions. Bref, nous proposons un système transparent, viable, clair et professionnel pour l’organisation mondial.

Quelques présidents et membres de l’équipe officiel se sont pointés. Nous avons discuté pendant une heure et demi sans pause et sans repos pour nous. Les commentaires sifflaient et tombaient comme des grêlons sur nous. Bien que pas du tout faux, peu sinon même très rares étaient les commentaires positifs sur notre proposition. Je considère que j’ai très bien pris les critiques et j’ai fait de mon mieux pour rester diplomate et agir en vraie avocate. Mais en même temps, travailler pendant  six mois sur un sujet, il est clair que je considère que notre solution est bonne et pertinente. Je sais bien qu’elle n’est pas la meilleure, mais c’est le mieux qu’on a trouvé. Ce qui m’a le plus frappé, c’est l’opposition un peu féroce sans intérêt réel pour l’amélioration du tout; du moins sans tenter de trouver des alternatives aux problèmes. Il est vrai que lorsqu’on parle fort et haut, il est facile d’impressionner les autres. Du moins, de les faire sentir plus petit que soi. Malgré tout, je reste fière de moi: de mon calme et d’être restée intelligente dans mes interventions, de ne pas m’être emportée. Et du moins, si tous ces gens se sont déplacés, c’est qu’il y a probablement un intérêt pour le sujet.

Je découvre peu à peu ce monde de politique interne et d’intérêts masqués. Le tout m’intrigue, mais l’espoir reste. Nous verrons ce qu’il se passera.

Petite trésorière contre Goliath est restée debout malgré tout.

 

Laisser un commentaire