GA jour 4

GA jour 4

La session s’ouvre avec un atelier animé par la délégation suédoise et portant sur la violence dans la sexualité et la manière de déterminer/imposer ses limites. Les animatrices ont joué un excellent rôle de facilitatrices et la discussion a été particulièrement enrichissante. Les limites dans la vie sexuelle sont déjà abordées dans nos rencontres Sexperts au Québec, mais j’ai l’impression d’avoir acquis du bagage pour avoir une approche plus complète de ce domaine.

Nous avons ensuite eu le malheur d’apprendre que la professeure Wendy Graham n’a pu faire le voyage au Ghana pour raisons de santé. Puisque c’était une nouvelle de dernière minute, il a fallu trouver un plan B rapidement et il fut décidé que les participants d’IPET allaient montrer certains ateliers faits au pre-GA aux autres. J’ai apprécié cette occasion de montrer aux autres ce que nous avions accompli durant la session IPET.

J’ai ensuite participé à mon second entraînement qui portait sur la facilitation et la gestion de groupe. J’ai particulièrement aimé la partie sur la gestion de groupe où nous avons acquis certains moyens pour travailler avec différents genre de personnes. Je pense que ces habiletés me seront utiles lors de l’organisation de mes différents projets.

Je suis ensuite allé à une conférence sur le VIH/SIDA et la manière de sensibiliser la population à l’importance du condom dans la prévention. Le conférencier était très intéressant, mais je n’ai rien appris de nouveau et je n’ai pas réussi à dégager de nouvelles méthodes d’approche. En discutant avec les autres participants, j’ai vu que ce sentiment était partagé.

Pour les plénières, c’était le moment de l’élection des futurs membres de l’EB. Malheureusement, Yassen n’a pas été retenu pour le poste de VPE (nous restons tous convaincus qu’il aurait été le meilleur, et honnêtement sans aucun parti pris). Certains résultats furent surprenant, d’autres mois.