GA jour 0: rencontre avec le reste de la délégation et révision des objectifs

GA jour 0: rencontre avec le reste de la délégation et révision des objectifs

Aujourd’hui, il n’y avait rien à l’horaire, mis à part la cérémonie d’ouverture, car c’était l’accueil et l’enregistrement des personnes qui arrivaient pour le GA. J’ai donc eu la chance d’aller visiter le marché culturel d’Accra avec Élyse (tout nouvellement arrivée au Ghana) et d’autres amis rencontrés durant le pre-GA. J’affectionnais particulièrement les marchés lors de mon séjour au Bénin et renouer avec un environnement semblable m’a particulièrement plu.

En soirée, j’ai eu la chance de rencontrer les autres membres de la délégation québécoise et canadienne et nous avons tous soupé ensemble. Ce fut ensuite la cérémonie d’ouverture où nous avons pu apprécier un spectacle de danse traditionnelle-moderne de toute beauté ainsi que le ministre de la santé du Ghana: un personnage particulièrement inspiré.

Par rapport à mes objectifs, voici ce qu’il en est:

Revenir avec de nouvelles idées de projets et de meilleures qualités d’organisateur:

La session IPET fut riche pour la genèse de nouvelles idées. J’ai effectivement pu apprendre de nouvelles manières de passer un message en étant plus dynamique et en impliquant plus les gens à qui le message s’adresse. De plus, en discutant avec tous et chacun de ce qu’ils font dans leurs pays, j’ai pu voir ce qu’ils faisaient pour l’homophobie mais également leurs autres projets. Cet aspect de mes objectifs avance donc à bon train.

Pour ce qui est des qualités d’organisateur, j’ai moins eu l’occasion de progresser à ce niveau. L’aspect levée de fond, gestion d’équipe, campagne de publicité, etc. n’était pas abordé durant IPET et c’est un sujet dont j’ai moins parlé avec les autres.

Avoir une meilleure idée de la manière dont une campagne de sensibilisation est menée:

Je n’ai pas encore discuté de ce sujet avec les membres des autres délégations, mais je planifie le faire durant le GA.

Construire de nouveaux liens avec des étudiants en médecine d’à travers le monde:

Je pense qu’il est clair en lisant mes commentaires quotidiens que cet objectif est déjà en partie atteint. J’échange régulièrement avec les autres participants et particulièrement ceux impliqués dans SCORA: je leur parle de ce que je veux faire au Québec, de ce que j’aimerais implanter, de comment j’aimerais le faire. J’ai même commencé à discuter avec le future NORA de la Suisse d’une possible association pour un NORA-twinning (sorte d’échange où des membres de chaque pays vont suivre diverses formations dans l’autre pays). Bref, je prévois revenir au Québec avec plusieurs contacts qui me seront fort utiles.

Finalement, j’aimerais ajouter un objectif pour la suite du GA: obtenir de nouvelles idées de projets à implanter au Québec en prévision d’une nomination au poste de NORA pour la période 2012-13. Je planifie en effet appliquer au poste de NORA ce printemps et j’aimerais arriver avec un plan d’action axé sur la continuité, mais également sur l’innovation, d’où mon désir d’avoir de nouveaux projets à travailler dessus.