C’est parti!

C’est parti!

[Jour 1]

Dès le premier jour, le rythme du GA s’enclenche, les délégués bouillonnent d’énergie et on voit les belles couleurs des drapeaux dans tous les secteurs. Dès les premiers moments, il n’y a pas de doute : nous sommes réellement au MM2017!

Les President’s sessions ont été pour moi une révélation! J’avais plusieurs craintes quant à ma capacité de suivre ce qui se passait durant les sessions, notamment car je ne suis pas très familière avec les affaires internationales et le rythme de ces sessions réputées pour être très chargées. Grâce au support de la merveilleuse Djamila et aux lectures de (presque) tous les documents soumis par l’équipe internationale, j’avais l’impression de bien comprendre les enjeux. Chérine et moi avons même pu poser quelques questions et participer aux débats !

Le Regional Sessions a eu lieu dans l’après-midi. Ce fut très agréable de rencontrer toutes les délégations de notre région, les Amériques, et de discuter de sujets pertinents pour la région, ses projets et son développement. J’étais également fière d’entendre les commentaires élogieux au sujet du SRT d’IFMSA-Québec, organisé en février dernier par Lena, à l’Université Laval !

Le soir, il y a eu le fameux National Food and Drink Party (NFDP), où nous avons servi les traditionnels produits d’érables : biscuits au beurre d’érable, whisky, cidre et crème de whisky à l’érable. J’ai adoré parler avec les gens, et partager avec eux les plaisirs du sirop d’érable. Nous en avons également profité pour débuter la promotion de l’AM2018 avec les étampes… Je suis certaine que les gens se rappelleront que Montréal se présentera comme hôte de l’AM2018, considérant que l’encre de ses étampes est INDÉLÉBILE… (J’aimerais ajouter que malgré tous mes efforts, les étampes étaient encore visibles lors de mon retour à Montréal!)

 

[Jour 2]

Aujourd’hui, une grande partie de la journée (6h!) était dédiée à la plénière. Assises à notre table, de l’immense fenêtre qui s’ouvrait devant nous, nous pouvions admirer les hautes et sombres montagnes caractéristiques du Monténégro, si imposantes et magnifiques…

Nous avons notamment accepté de nombreux rapports, en plus d’écouter la présentation des pays candidats à un membership update, et les discours des candidats aux différents postes du conseil exécutif. À notre plus grande surprise, la plénière a été courte et efficace!

J’ai été marquée, lors de la prise des présences, par l’absence de la très grande majorité des pays africains. En effet, la problématique des visas qui se répète à chaque année a pris une ampleur particulièrement importante : la majorité des délégués de l’Afrique (et autres pays) ont vu leurs visas refusés sans explication donnée et après avoir payé les frais. À chaque « not present » lors de l’appel, mon cœur se serrait, comme si l’on soulignait encore plus cette inégalité au sein de cette organisation qui se veut si égale.

Malgré tout, j’aimerais souligner les efforts du Small Working Group on NMO envolvement, qui tente de développer des outils pour mieux contourner toutes les barrières participatives et d’inclusivité des délégués, peu importe leur origine ou leur bagage culturel. On nous a notamment donné quatre petites cartes de plastique (rouge, jaune, verte, et bleue) qui permettent, entre autres, de demander qu’on parle plus fort, plus lentement ou de reformuler sans déranger l’assemblée. On peut également demander une assistance à la compréhension en français, anglais, arabe ou espagnol!

 

[Jour 3]

L’ordre serein des Presidents’ Sessions a été ébranlé aujourd’hui par l’introduction de sujets plus controversés au sein des présidents. Nous avons notamment parlé de l’accessibilité des postes internationaux aux étudiants non en médecine, des changements aux règlements généraux concernant l’égalité des genres, et de la réglementation entourant les ententes financières de l’IFMSA. C’est, pour moi, toujours très intéressant d’entendre les opinions de tous sur les différents dossiers, qui sont parfois diamétralement opposées aux nôtres. Et surtout, toutes les interventions, bien que d’avis contraire, se font toujours dans le plus grand respect et de manière si démocratique.

De grandes discussions ont eu lieu durant le NMO Hour quant à nos positions par rapport à nos positions sur les candidatures du conseil exécutif… La qualité des candidatures rendait très difficile le choix des candidats favoris, d’autant plus qu’après la lecture des candidatures, les discours lors de la première plénière, et le débat des candidats, l’opinion générale de l’équipe a varié beaucoup… Les discussions seront sans aucun doute poursuivies jusqu’au jour du vote.

Durant la plénière avait lieu ma partie préférée des GA : l’élection des nouveaux pays membres de l’IFMSA. Je trouve ce moment si émouvant pour les nouvelles organisations qui s’impliquent habituellement depuis plusieurs années, et qui accèdent maintenant au stade de membre complet de l’IFMSA, avec droit de vote au même titre pour toutes les autres organisations. Au décompte final, il y a maintenant 132 organisations-membres dans 124 pays différents!

Cette soirée s’est terminée par le Cultural Show, où nous avons présenté notre traditionnel My Heart Will Go On de Céline Dion, version art moderne en 4D (effets spéciaux avec eau, quel luxe!) et une inspiration « Cirque du Soleil ». À la fin de notre présentation quelque peu absurde, tout le monde nous a rejoint sur scène pour la fin de la chanson… Un moment magique!