Une perle

Cette semaine consacrée à la 66e Assemblée générale d’IFMSA à Budva est une semaine très chargée. De manière générale, nous commençons la journée avec plusieurs heures d’ateliers et de formations spécifiques à notre comité, puis nous enchaînons avec une rencontre de délégation. Suivent ensuite certaines activités particulières selon la journée avant d’entamer les plénières où sont discutées les prises de position de l’organisme, les modifications aux règlements généraux et les candidatures à des postes internationaux pour l’année prochaine.

Au fil des jours, j’ai réalisé que les ateliers en petit groupes d’étudiants représentent une occasion parfaite non seulement de s’ouvrir aux réalités diversifiées, mais aussi d’échanger sur les enjeux variés et distincts qui ont trait à la santé.

Un exemple m’a particulièrement frappé. Alors que nous discutions des fondements d’un système de santé, et de méthodes pour favoriser l’universalité des soins de santé, une étudiante provenant du Moyen-Orient est intervenue dans la discussion pour souligner qu’en plus des points que nous avions abordé et expliqués, il ne fallait pas oublier que le contexte politique – particulièrement en cas d’instabilité – avait une influence considérable sur la santé des populations.

Effectivement, il s’agit d’un facteur d’une importance capitale. Et personne n’y avait pensé avant que cette étudiante le mentionne. Il est facile en étudiant la médecine de se concentrer sur les différentes pathologies à l’échelle d’un individu. Forcément, cela nous amène à négliger d’autres notions, plus globales, qui encadrent et déterminent la santé, dépassant le cadre individuel. J’ai ainsi pu constater le biais inhérent à ma vision de la médecine.

Bien entendu, il s’agit d’une réflexion à élaborer et approfondir, et ce sera pour un autre jour, puisqu’ici chaque minute compte. Mais si je peux quitter cette Assemblée avec d’autres perles comme celles-ci, j’en aurai non seulement appris beaucoup sur IFMSA, mais aussi sur la médecine de manière générale, ce qui pourra certainement informer ma pratique future.