Être dépaysée chez soi

J’avais longtemps hésité à poser ma candidature pour le GA qui se déroulait chez moi, à Montréal. Je n’aurais pas cru pouvoir être dépaysée à deux coins de rue de l’appartement où j’ai habité deux ans. Pourtant, ce August Meeting fût remplit de nouvelles découvertes !

Les sessions SCORA m’ont poussé hors de ma zone de confort à plusieurs reprises. Le débat qui a surgit lors de la session sur les mutilations génitales m’a offert une nouvelle perspective sur une problématique qui touchera la population québécoise avec la mondialisation. La session interactive sur les droits des travailleurs du sexe m’a ouvert les yeux sur une population dont les droits varient d’un pays à l’autre, mais demeurent précaires. Les différentes sessions, VPH chez les hommes, hygiène menstruelle, dépression paternelle postpartum, violences obstétriques et discrimination chez les personnes vivant avec le VIH, ont favorisé des discussions riches entre des futures professionnels de la santé venant de différents pays. C’était impressionnant de participer à ces échanges alors que malgré nos différentes expériences nous partagions tous le même désir, soit de promouvoir la santé pour tous.

J’ai rencontré des personnes magnifiques venant de tous les horizons, mais qui ont tous la même passion pour la santé. J’ai tissé des liens d’amitié avec des participants venant du Brézil, de la Jordanie en passant par la Belgique et plus… Et j’ai aussi appris à connaître les merveilleuses personnes qui faisait partie de la délégation du Québec. Mon réseau à l’international et au niveau local s’agrandit rapidement. J’appréhende avec beaucoup de joie mon mandat de NORA qui débutera prochainement :)

40422148_476638159481159_666005009334272000_n