IFMSA-Québec : Present!

Et c’est parti! Le GA a commencé cet après-midi et c’est avec beaucoup d’excitation que l’on va vivre les prochains jours.

Malgré la fatigue accumulée des derniers jours pendant le pre-GA, je me sens prête à entamer cette belle aventure. Comme l’a dit ma bonne amie du Mexique : à chaque début de GA, je retombe amoureuse d’IFMSA : ce sentiment puissant d’être des centaines de personnes réunies ensemble de tous les pays, cette énergie vibrante d’une jeunesse engagée et toutes ces prochaines collaborations.

Lors de la cérémonie d’ouverture, nous avons eu l’unique occasion d’entendre le président de Taiwan, pas IFMSA-Taiwan, le (presque) pays de Taiwan. Le monsieur était vraiment inspirant. Le ministère de santé de ce pays a une couverture d’assurance gratuite pour la plus grande majorité de sa population. En quelques années, ils ont développé un programme de santé publique excellent.

Puis, nous avons écouté des discours brillants et des présentations  d’autres ministres de Taiwan.  J’aime toujours beaucoup les cérémonies d’ouverture; cette fébrilité dans l’air m’enchante.

Notre délégation est merveilleuse. Petite, mais géniale. Tous apportent un charme à l’équipe et je sens que nous allons être très efficaces et que nous allons maximiser notre temps ici au GA. Certes, il y a beaucoup de documents à lire et d’informations à apprendre, mais nous allons faire un succès de ce GA.

J’ai eu la chance pour la première fois de m’asseoir comme présidente durant la plénière. Je ne vous cacherais pas que le cœur me débattait à vive allure, mais j’étais bien entourée. Dire Present lors du roll call de toutes les associations… c’est magique. Je ressens une réelle fierté à représenter IFMSA-Québec et je réitère que je ferais de mon mieux pour que mon organisation soit fière de moi aussi. Nous avons aussi eu la présentation de la prochaine assemblée qui aura lieu en Turquie en mars prochain. Le comité organisateur prévoit organiser la pré-rencontre et la rencontre dans deux lieux différents et faire voler les délégués d’un endroit à l’autre. Ce que je ne trouve pas très eco-friendly. Je vais tenter d’approcher quelques personnes sur le sujet.

Vivement la suite!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *