Ca n’arrête pas, et j’adore ca!

Cela fait 2 jours déjà que la rencontre régionale a débuté à Cali et le contenu des ateliers est extrêmement intéressant. On parle ici de discussions, débats et prises de positions concernant plusieurs sujets dont les droits liés à la sexualité que ce soit pour les conditions sociales entourant le mariage, l’avortement et le droit à la vie du foetus, et l’ouverture d’esprit face aux personnes transgenres, liés aux abus des enfants sur ses diverses formes et bien d’autres.

Les rencontres consistent aussi en des ateliers traitant sur la structure à adopter pour une présentation spécifique dépendant de la population cible, ou encore sur les aspects à envisager et à prendre en compte lors de l’organisation d’une campagne de sensibilisation. Il y avait aussi des ateliers où les comités se sont joints afin d’amener un éclairage nouveau sur des sujets ayant déjà été abordés. Cela a fait en sorte que nous avons pu progresser plus loin dans certains sujets que je trouvais alors encore incomplet dans leur exploration. Et le plus souvent, cela se faisait sous une nouvelle structure d’atelier, le rendant plus interactif et plus captivant.

Certains ateliers se sont déroulés en plus petit groupe et été falcultatifs. Ceux-ci consistaient plutôt à une discussion visant à la création de projets sur le thème choisi. Ceux auxquels j’ai participé traitaient des abus, autant physiques, psychologiques ou sexuels, envers les enfants et de l’accès aux droits liés à la sexualité pour tous. Il s’agit de deux projets avec un potentiel élevé, mais ce qui est sûr est qu’un travail travail très stimulant m’attend pour les développer.

La rencontre régionale tire déjà à sa fin, ne restant plus que deux jours. Ce fut une expérience merveilleuse jusqu’à date et les gens que j’y ai rencontré sont des plus incroyables! Alors je vous laisse et je retourne en profiter avant qu’il ne soit temps de s’envoler. À la prochaine!