Asante Sana

Je suis arrivée en Tanzanie après 40h d’avion, avec comme seul objectif d’assurer une expérience positive pour la délégation et de contribuer à faire rayonner le Québec, en vue de notre candidature pour organiser l’August Meeting 2018 d’IFMSA. Avec une délégation aussi motivée et fière d’IFMSA-Québec, ça aura été chose facile! IFMSA-Québec aura rayonné avec quatre délégué.e.s dans les équipes de sessions (sessions de santé publique, de santé sexuelle, d’échanges de recherche et de NMO management), une Québécoise hors pair comme présidente d’assemblée durant les plénières, un membre dans l’équipe internationale, une candidature acclamée pour l’AM2018, trois kiosques fort appréciés à la foire des activités (dont un qui a remporté le 3e prix de toute la foire!), et, et non la moindre, la chanson My Heart Will Go On de Céline Dion qui jouait à tue-tête à tous les jours.

20626735_10156490976453012_929020117363434355_o

Tout en étant extrêmement fière de notre performance de délégation, et mille fois reconnaissante pour l’excellent travail de ma superbe co-cheffe Julia, j’ai pu repérer à quelques reprises des éléments sur lesquels on aurait l’opportunité de travailler pour des rencontres prochaines. Il s’agit de ceux-ci :

1 – Appliquer au Rex Crossley Awards à tous les GAs. J’avais décidé de ne pas appliquer cette fois-ci en craignant que ce ne soit trop pour la délégation en plus de la candidature au AM2018, mais j’ai eu un pincement au coeur lors de la remise du prix, en me disant que ça aurait pu être possible!

2 – Expliquer clairement aux délégué.e.s pourquoi il est important de bien lire les documents à l’avance. Ce n’est qu’à la fin du GA qu’un délégué m’a confié qu’il n’avait pas trop pris les documents au sérieux car il n’avait pas saisi que toutes les plénières tournaient autour de ceux-ci! Si les délégués comprenaient dès le départ qu’il est primordial de lire les documents pour bien suivre les discussions en plénières, ils se seraient sans doute mieux préparés.

3 – Encourager les délégués à rédiger leur blogue en format Word durant les temps morts en plénière. Le manque d’internet et de temps aura grandement affecté le blogue, et je crois que cette solution pourrait aider les choses.

4 – Préparer des questions à l’avance! J’ai surestimé ma capacité à pondre des questions pertinentes sur-le-tas, ce qui a nuit à ma participation durant les périodes de questions. Ça sera à travailler pour la prochaine fois!

5 – Ne plus jamais envoyer une seule personne des échanges en GA, et toujours inclure un officier des échanges dans le comité de sélection des délégations. Il faut toujours deux délégué.e.s aux GAs, afin d’assurer une meilleure participation du Québec dans les sessions des échanges et de faciliter la signature des contrats lors du August Meeting.

C’est pas mal ça! En somme, je suis extrêmement fière de notre délégation et de notre participation au GA. Je reviens au pays avec des souvenirs inoubliables, de vives émotions et, surtout, une énergie toute nouvelle pour IFMSA et IFMSA-Québec.  J’ai hâte de revoir toutes ces magnifiques personnes dans un an, ici au Québec!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *