AM2016 : Présentation et objectifs

Salut, je m’appelle Djamila, je suis la prochaine présidente d’IFMSA-Québec et je me trouve présentement à l’Assemblée Générale d’IFMSA au Mexique !

Il y a un an, j’écrivais ma lettre de motivation pour le March Meeting en Turquie. Depuis, je suis passée de la nouvelle pré-med qui ne comprenait pas grand-chose à la santé mondiale à une étudiante conscientisée sur les enjeux actuels, qui peut expliquer concisément les impacts des changements climatiques sur la santé et identifier des enjeux de la chirurgie dans le monde, tout en étant déterminée à poser des gestes concrets au sein de la société. La motivation qui m’a conquise au MM2015, ainsi que les connaissances que j’ai pu y développer, m’ont poussée à contribuer plus activement dans le comité local de SCOGH puis à appliquer au CE d’IFMSA-Québec. Le GA aura été le catalyseur de toute une aventure ; une aventure qui je l’espère ne fait que commencer.

Cette année, contrairement à l’an passé, j’irais au GA avec une connaissance plus approfondie des intérêts d’IFMSA-Québec. Ainsi, je saurais mieux cibler mes objectifs et les retours que je souhaite rapporter à notre organisme. La rencontre d’août 2016 me permet entre autres de m’impliquer dans les discussions à l’international et de commencer à m’habituer à prendre la parole pour défendre les intérêts d’IFMSA-Québec. J’aimerais contribuer plus activement aux sessions des présidents et aux plénières afin de me mettre à jour sur les enjeux actuels d’IFMSA.

D’un autre côté, j’aimerais en profiter pour me familiariser avec les départs en délégation, en participant activement à donner la formation pré-départ et à soutenir l’équipe une fois sur place. De cette façon, j’aurai peut-être plus de facilité à gérer des imprévus, des conflits intra-équipe et les manques de communication qui peuvent survenir au sein d’une délégation.

Également, j’aimerais profiter du AM 2016 pour soumettre une mise à jour de la Policy Statement on Indigenous Health. À la lumière des récents évènements survenus dans les communautés autochtones, je crois qu’il est de notre responsabilité en tant qu’étudiant.e.s en médecine du Canada de défendre les intérêts des communautés autochtones au sein d’IFMSA à l’international.

Finalement, cette rencontre est également l’occasion pour moi de tisser des liens avec les autres NMOs, comme ceux des Amériques, afin d’assurer une continuation des relations cordiales que nous entretenons déjà avec eux.

En bref, je suis persuadée que cette rencontre me permettra de goûter un peu au travail de présidente en délégation, de découvrir mon type de leadership tout en apprenant à mieux connaître certains membres de la nouvelle équipe, de tisser des liens à l’international et de profiter de ce moment privilégié avec David pour tout apprendre sur les départs en délégation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *